HYMNE A LA DIGNITE. Par Linguère Fatou Fall.

Hymne à la Dignité
A la mémoire de la Linguère Fatim Khouryaye Mbodj et les Siennes du Walo…
Linguères au suicide collectif face à l’esclavagiste…
Linguères d’un temps linguères de toujours…
Linguères et femmes à l’acte mémorable…
Linguères d’un peuple de courage et de bravoure…
Linguères du refus et de la dignité…
Linguères qui ont signé la pareille, aux côtés de leurs hommes de clan pour sauvegarder leur territoire…
7 mars 1820 – 7 mars 2020… 200 ans déjà et ce jour reste dans le coeur de ceux qui aujourd’hui magnifient avec fierté et reconnaissance cet acte de résistance !
Un mardi, où sur les rives du Fleuve Sénégal, à Nder, capitale du Royaume du Waalo, des femmes, fragiles et solitaires mais noblesse en elles, ont consenti le sacrifice ultime pour leur patrie, au nom de l’honneur, de la dignité et de la liberté.
Nder, nous nous rappelons… Un talata, un mardi que les femmes du Walo ont marqué à jamais.
La riposte d’une lâcheté inouïe… en l’absence des hommes pour ne se soumettre à l’esclavage.
Un fait épique et inédit mais ô combien tragique que les femmes sénégalaises continuent de relater comme pour perpétrer ce signal fort et traduire le courage qui foisonne en Elles !
Elles, Femmes de Nder, Linguères du Walo… un Talata pour l’éternité !

Linguère Fatou Fall

Talatay Nder
Linguères du Walo, femmes de Nder.
En ce 7 mars, les linguères du Présent vous rendent hommage.
Jour d’avant les droits des Femmes du monde.
Et comme un symbole prémonitoire.
En précurseurs vous avez donné un signal.
Pour l’honneur et la liberté, vous vous êtes engagées.
Scellant ainsi le pacte de la dignité.
Talatay Nder ou mardi de la vertu et de la grandeur.
Fierté et mémoire pour votre courage au nom de toutes.
Le sacrifice suprême ou ruse face à l’ennemi.
Riposte face à l’adversité constante et à la captivité.
Une seule issue, Linguères et courtisanes de s’immoler…
Et nous laisser Ndjeumbeut et Ndaté Yalla.
Pour alors perpétuer une lignée de rebelles.
Sans elles, cet acte de bravoure aurait péri avec vous.
Un talatay Nder encore et toujours relaté.
Pour que ce pan de l’histoire du Walo vive.
Aux résistantes du Walo, l’hymne à la gloire !

Linguère Fatou Fall

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *